Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Tisserands ou Tixiers Accueil > Les Métiers de nos ancêtres >

Tisserands ou Tixiers



Saints patrons : Saint Barnabé ou Saint Blaise

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, le tisserand était certes un métier en soi, mais la plupart des ménages assurait ses besoins personnels. Les métiers à tisser étant à bras, la largeur de la pièce à tisser était fonction de l’amplitude des bras du tisserand.

En Sologne, les tisserands professionnels à la campagne tissaient rarement du lin comme dans d’autres régions, mais la laine des moutons. Les bergères filaient la laine en gardant leurs bêtes à l’aide d’une quenouille, plus facile à transporter que le rouet, réservé à la maison. Quand la quantité de laine était suffisante, on faisait quelquefois venir le tisserand à domicile.

On trouve souvent dans cette région des tissiers ou tisserands en toile (ou touele), on remarque que ces derniers sont rouisseurs, cardeurs ou filandiers à d’autres moments de l’année. Ce sont pour la plupart des chanvriers qui cultivent, apprêtent puis tissent le chanvre produisant des toiles qui sont envoyée vers Nantes par bateau sur la Loire pour confectionner les voiles des navires.

Silvain-Charles DHUISME (1824-1865) tessier en touele à Soings-en-Sologne, 41 était de ceux-là.

D’autres tisserands dans nos ancêtres :

Denis GASSOT (+1672) texier à Mer, 41

Louis GOISLARD (1681-1749) tisserand à Châteauvieux, 41

Symphorien MOULIN (+<1654) tisserand à Nouan-sur-Loire, 41

Jean PINON (1737-an VIII) tisserand, fils et petit-fils de tisserands et maître tisserand depuis 5 générations à Montlouis, 37

Joseph SAMSON (1672-1745) texier en touele à Thenay, 41

Sans logo Nadia


Navigation

Lettre d'information |  News | plan du site |  glossaire |  Liens


Afficher le contenu dynamique RSS de Les Racines de Nadia et Damien en Sologne